lundi 8 mars 2010

Lost (6x06)


Cet article contient des spoilers. J'ai donc décidé de le publier en blanc. Surlignez le texte pour pouvoir le lire.
Les passages "visibles" ne contiennent pas de spoiler (pour ceux ayant vu les 5 premières saisons).

Preuve en est que l'ultime saison de Lost ne m'enchante pas ces derniers temps, ma critique de l'épisode de mercredi dernier a mis du temps à arriver. Il faut dire que pour le moment, je suis tel un funambule qui arrive aux 5/6 de son parcours, mais dont le vent l'handicape fortement. Ça tangue dangereusement ces derniers temps, je suis à deux doigts de tomber. Sans plus attendre, je passe en mode *spoiler*

[Cette semaine, c'était donc un épisode s'intéressant à Sayid.

Du côté des flashsideways, on encore droit à une version modifiée de l'histoire que l'on connait, à la différence que celle-ci n'est pas rose. Cela change un peu, preuve que cette réalité n'est pas idyllique. Je continue de penser que la vie des Losties est foireuse quoiqu'il arrive, et cette réalité alternative ne les ménagera pas. On voit Jack et surtout Jin dans ce flashsideways, preuve qu'il arrivera encore d'autres flashsideways dans les prochains épisodes, pour combler les trous. Soupir. Il n'y a pas à dire, je trouve cette partie de la nouvelle saison chiante à un point... Bref.
Un détail intéressant qui m'avait échappé dans l'épisode précédent était que le fils de Jack joue le morceau de piano de Faraday. Est-ce la preuve que ce dernier est devenu prof de piano, sa mère ne l'ayant pas conditionnée pour aller sur l'île, sachant qu'elle ne l'y a pas connu dans le passé, ni vu mourir précédemment. Détail amusant mais totalement inutile en soit, comme tous ces flashsideways.

Sur l'île, ce qui a été annoncé arrive. Sun, Ben et les autres arrivent au temple, Flocke y arrive aussi, il y a un massacre comme annoncé par Jacob à Hurley. Bref, je me suis ennuyé. On savait ce qui allait avoir lieu, ça a lieu. Tournons la page et attendons la semaine prochaine. Il y a quand même un beau carnage, adieu le maître kung-fu et son traducteur, ils n'auront pas duré longtemps. La suite et la relation Claire/Kate peut être intéressante. Mais où est passé Sawyer?
Concernant Sayid, il reste Sayid, le personnage n'a pas beaucoup d'intérêt et n'évolue pas vraiment. Il est un tueur, on a compris.
La proposition que lui a fait Flocke me semble être un gros bobard pour recruter le plus de personnes possible. Il a promis à Sayid de réaliser son souhait le plus cher, c'est à dire que Nadia soit vivante. J'ai remarqué sur le net que d'autres personnes n'étaient pas de mon avis et y voyait un lien avec les flashsideways, comme si Flocke exaucer les voeux. Je suis totalement imperméable à cette idée, Flocke n'est pas le Père Noël pour moi.
A la limite, la seule piste envisageable dans cette hypothèse serait que les flashsideways soient une sorte de rêve de l'âme morte assimilée au nuage (ou à l'île, ça dépend à quoi l'on attribut les fantômes et les âmes mortes sur l'île), donc un délire à la Matrix dans lequel tous seraient morts mais vivraient "une sorte de vie irréelle" dans un monde fictif qui garderait ces âmes en stase. Ce qui expliquerait le bruit "nuageux" qui précède et suit ces flash.
L'hypothèse qui me parlerait plus serait que les flashsideways soient une réalité disparue depuis, remplacée par celle que l'on connait, ce que j'espère vraiment.

On est à 10 épisodes de la fin et j'ai bien peur que la fin soit bien trop évasive à mon goût. J'aime les choses tranchées, définies clairement et expliquées. Tout reste à faire donc je suis en stand-by (*** la hache à la main, en mode Crazy Jungle Hair Claire*** ). Les auteurs ont déjà annoncé que la petite Annie n'avait pas d'importance, et "qu'ils cherchaient comment résoudre les mystères entourant Walt". Mauvais signe comme déclaration je trouve. S'ils avaient été malins, ils auraient déjà tourné des scènes en même temps que les premières saisons, cela auraient été plus simple... En attendant, c'est quand même sympa de revoir des anciens acteurs, même si ce n'est que pour un épisode.

Concernant le dénouement, si on met de côté la piste purgatoire (réfutée par la prod, heureusement) ou la piste divine sans explication (c'est dieu et puis voilà, magie!), il reste uniquement la piste scientifique. Les ovnis ont il me semble été réfutés eux-aussi, mais un concept proche ne serait pas une trop mauvaise résolution, tel des terriens venant du futur lointain pour changer le passé (Flocke et Jacob), ayant accès à des technologies bien plus avancées. Cela n'est qu'une idée comme ça, qui me trottait dans la tête depuis un moment, j'avais oublié de l'évoquer.

Et enfin, il y a un détail qui mérite son attention dans l'épisode. Flocke semble ne pas pouvoir rentrer dans le cercle et le temple tant que Dogan s'y trouve. C'est dit par je ne sais plus qui qu'une fois Dogan mort, Flocke peut rentrer. Est-ce la présence d'un candidat dans le cercle qui bloque Flocke plus que la présence du cercle lui-même? Cela reste à prouver, comme tout le reste.
]

Un épisode sans surprise, qui m'a plutôt ennuyé. Espérons que celui de la semaine prochaine soit plus intéressant.

Lost Untangled (un résumé totalement disjoncté) de cet épisode (With Muppets inside!) dispo ici!

Les commentaires de cet article seront spoiler-free, ne les lisez pas si vous n'avez pas vu l'épisode.

4 commentaires:

mdata91 a dit…

Je te trouve un peu sévère avec cet épisode, personnellement j'ai trouvé qu'il y avait une montée en puissance graduelle amenant le massacre et la guerre à venir.

Les flashsideways continuent de me laisser perplexe. Comme toi j'ai remarqué le bruit du nuage qui me laisse penser qu'en fait on leur montre ce que serait la vie si Jacob n'avait rien fait. Genre "Vous ne me croyez pas, et bien jugez vous mêmes !". Peut être une fausse réalité à la Matrix ou Ouvre les yeux. Le coup de la disparition de Desmond ou de la cicatrice de Jack m'a fait penser au bug du chat dans Matrix d'ailleurs...

yannzed a dit…

Le problème est que l'on ne peut pas considérer cette dimension comme étant une réalité sans l'intervention de Jacob.
Je vois 2 contre-exemples:
La présence des Losties dans l'avion. Il est dit que c'est Jacob qui les a poussé sur l'île. Donc leur présence dans le même avion au même moment est le résultat des actions de Jacob, donc il a agit pour que cela arrive. Ses actions n'ont pas été identiques cela dit, puisqu'il y a des différences avec la réalité "normale".
Mon autre contre-exemple serait l'existence de la Dharma Initiative sur l'île sous l'eau. Jacob a indirectement créé la DH, donc il a également agit dans ce sens dans la nouvelle réalité. Je rappelle qu'il fait venir le Black Rock sur l'île, puis l'arrière petit fils du capitaine du navire a aidé à la création & financement de la DH. Sans oublier le journal du navire qui tombe entre les mains de Widmore et tout ce que cela implique. Sans Jacob, pas de Black Rock, pas de Dharma Initiative, pas de baraquements.

J'ai peut-être été un peu vache je l'avoue, mais il est temps que la fin débute.

Je ne vois pas le problème avec la cicatrice de Jack. J'y vois le signe que tout ce qui arrive dans leurs vies arrive quoiqu'il arrive, Jack a dû être opéré quelque soit la réalité, quelque soit l'âge de la crise d'appendicite, elle arrive forcément à un moment donné. Mais je pense que ce qui te pose problème sont plus les "égarements" de Jack. Et là, le mystère reste entier. Il a aussi l'air d'avoir eu un problème avec la boisson (cf discussion avec sa mère), est-il encore imbibé et n'a plus l'esprit très clair? Explication capilotractée je l'avoue, mais ce n'est pas pire que l'étui de guitare d'Hurley (tout ça pour ça). Et pour Desmond, Rose dormait, elle ne l'a pas vu repasser. Ou alors il y a un nouveau mystère mystérieux au rendez-vous. ;-)

Franck a dit…

Oui le cas de la Dharma Initiative est en effet quelque chose qui met à mal mon raisonnement.

Ou alors on s'oriente vers une histoire de paradoxe temporel à la Marvel (cf une rencontre entre la Chose et les Gardiens de la Galaxie où Ben dit à Vance Astro qu'en remontant le temps et en donnant un remède à son jeune homologue il a juste réussi à créer une réalité parallèle où il n'est plus la Chose sans changement pour lui).

Dans ce cas on a ceci : l'Ile est détruite par la bombe dans les années 70, donc sur cette ligne temporelle divergente plus de Jacob et plus d'Ile donc pas de crash, etc ("it worked"). Et cependant les losties ont été renvoyés dans le futur par une projection massive d'énergie, mais sur leur ligne temporelle propre.

Bon par contre je vois déjà un bug dans mon idée : Ben. Il était dans le temple au moment de l'explosion donc il ne peut en aucun cas être vivant dans le cas de figure que je viens de décrire. Rah zut :(

Une idée qui m'est passée par la tête : les flashsideways sont la vraie réalité, et tout ce qu'on suit est en fait un roman où l'auteur s'est inspiré des passagers d'un vol où il était également (et pourquoi l'auteur ne serait-il pas Jacob ?). Dans ce cas tout ce qu'on aurait vu serait pure fiction.

Ca ferait un peu un final comme celui du jeu Monkey Island 2, en espérant que ce serait moins ambigu quand même.

Bon allez zou c'est pas le tout, mais y'a un épisode de dispo :D

Franck a dit…

Encore un épisode qui défonce mes théories :\

Mais il est vachement bien cet épisode 7 ;)